Orchestration du final : les choses sérieuses commencent…

Nombreux arpèges chez les cordes

En terme de minutage, la moitié du mouvement est déjà orchestrée ! Par contre… c’était clairement la moitié facile ! Peu d’instruments + peu de modifications à apporter aux ébauches = beaucoup de copier-coller. Même les arpèges des cordes ont été relativement rapides à mettre en place.

Un changement important, néanmoins : le premier soliste à intervenir n’est plus le ténor mais l’alto. Car l’alto n’avait jusqu’à présent qu’un seul petit solo dans le 3ème mouvement. J’ai estimé que ça n’était pas très sympa de faire se déplacer une chanteuse pour aussi peu. Alors, je lui offre ce petit passage. Le ténor ne s’en plaindra pas : il a déjà eu beaucoup à chanter dans le 2ème mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *