Les ébauches, c’est fini !

J’ai enfin terminé d’ébaucher le deuxième mouvement (pour la deuxième fois, hein !), ce qui fait que la première phase de composition de ce requiem est officiellement terminée ! Alleluia ! Pour les gourmands qui souhaitent tout réécouter :
1er mouvement : «Introït»
2ème mouvement : «Non credo»
3ème mouvement : «Scherzo»
4ème mouvement : «La colère de l’Homme»
5ème mouvement : «Final»

Mis bout à bout les 5 mouvements totalisent un peu plus de 45 minutes de musique, ce qui me semble être une bonne durée : ça prend suffisamment son temps pour inviter l’auditeur à s’installer dans l’œuvre sans être trop intimidant pour le néophyte. Il se peut que je ralonge le 5ème mouvement, histoire de lui donner un poids comparable à celui de ce 2ème mouvement. On verra bien.

L’étape suivante, c’est l’orchestration de l’ensemble, afin de rendre la partition jouable. Concrètement, il s’agit de décider qui joue quoi/qui chante quoi. Orchestrer, ça demande de connaître un minimum de choses sur la façon de jouer de chaque instrument et sur la façon d’associer les timbres entre eux. Et là, j’ai vraiment tout à apprendre ! Honnêtement, je vais avoir besoin d’aide pour cette étape…

«Ni de prière» - Accompagnement en notes répétées et apparition de valeurs longues aux cordes
«Ni de prière» – Accompagnement en notes répétées et apparition de valeurs longues aux cordes

En attendant, quoi de neuf dans les dernières mesures composées ? En comparant avec la première ébauche, vous constaterez que la fin du mouvement est identique. J’ai donc surtout eu à aménager une transition. Je réutilise le thème en notes répétées sous l’énoncé des 3 «ni» («Je n’ai besoin ni d’espoir, ni de croyance, ni de prière») et j’anticipe la dilation temporelle en allongeant les valeurs des cordes. D’accord, les fins des autres mouvements sont autrement meilleures que celle-ci mais je commence à fatiguer un peu. Après tout, ça fait maintenant 3 ans que j’ai débuté la composition de ce requiem…

Toute critique, toute suggestion, tout éloge dithyrambique bienvenus…

2 réflexions au sujet de « Les ébauches, c’est fini ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *