La seule certitude…

«Je n'ai qu'une certitude» chante le ténor.
«Je n’ai qu’une certitude» chante le ténor.

…dans ce requiem, c’est que le ténor aura beaucoup à chanter ! Certes, ses interventions sont très réduites au début de ce deuxième mouvement, mais le solo final prend des proportions inattendues. Et depuis que j’ai abandonné les thèmes que chœur et le ténor s’opposaient, je suis de nouveau devant des pages blanches. Comme mon travail est très morcelé (je compose une heure par semaine, rarement plus !), je dois faire attention de ne rien sacrifier à l’homogénéité stylistique en écoutant et réécoutant ce que j’ai composé précédemment.

Il est très probable que le prochain export soit le dernier. En attendant, vous pouvez écouter ce que je viens de composer ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *