La barre des 5 minutes est passée !

Introït_04
«A perdu un pétale» : minimalisme dans l’orchestration

Comme pour la phase d’ébauche, la barre des 5 premières minutes entièrement orchestrées est assez symbolique. L’auditeur a déjà de quoi rentrer dans l’ambiance et se faire une idée de là où le compositeur veut l’emmener. Normalement, à ce stade, on franchit un point de non retour : on ne peut plus arrêter l’écoute sans ressentir un peu de frustration.

Car en plus, je me suis évertué à peaufiner le rendu sonore de ces dernières mesures. Le solo de baryton est soutenu par des cordes en trémolo d’harmoniques, à peine entrecoupés par les doux appels du célesta. Et en passant, la ligne mélodique de ce solo a été remaniée en profondeur. Il faut dire que cette partie avait été déjà modifiée une première fois pour accueillir de nouvelles paroles. Elle était très dissonante, elle l’est désormais un peu moins. La dernière intervention du chœur est accompagnée par les instruments à anches doubles.

À la prochaine et bonne écoute !

-> Partition ici : 1er mouvement : Introït

-> Pour ceux qui veulent écouter directement l’export :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *