8 mesures de plus et la rupture n’est plus très loin

Finalement, j’ai beaucoup moins de temps à consacrer à la composition que je ne le pensais. J’ai quand même tenu à avancer un peu mon requiem et j’ai ajouté 8 mesures à l’introït. Elles font entendre (discrètement, c’est vrai) le thème nº3 (coucher de soleil). Afin d’immobiliser un peu l’harmonie avant le crescendo qui va déboucher sur la rupture (thème nº1), j’ai installé une double pédale (sol et ré).

Si tout se passe bien, je devrai dépasser la rupture la prochaine fois. Mais pas avant la semaine prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *